Buzz & People

CelebGate : un homme plaide coupable

Par  | 

Qui ne se souvient pas de l’affaire du CelebGate ? Il s’agit du scandale qui avait éclaté en Septembre 2014, lorsque des comptes iCloud de célébrités ont été piratés. Ainsi, des centaines de photos de stars en tenue d’Eve ont été publiées sur Internet, notamment celles de l’actrice Jennifer Lawrence ou encore de la chanteuse Rihanna.

Mercredi 16 Mars, soit presque deux ans après le drame, un cyberpirate plaide coupable ! Il s’agit de Ryan Collins, un citoyen américain de l’État de la Pennsylvanie. En effet, il a reconnu avoir piraté par phishing -hameçonnage-, une technique visant à obtenir les données personnelles des victimes -, ce qui lui a permis de récupérer les mots de passe de plus d’une centaine de personnes, pour la plupart des célébrités. Ensuite, il les a utilisé pour récupérer des photos de stars dénudées sur leurs comptes de stockage « cloud ».
Selon The Hollywood Reporter, le hacker de 36 ans, a décider de plaider coupable afin de trouver un arrangement avec les autorités après avoir été arrêté par le FBI. Toutefois, d’après le bureau du procureur, il n’y a pas de preuve qu’il est responsable de la fuite des photos sur la toile. Ceci dit, l’enquête par se poursuit…

Ryan Collins aurait avoué que c’est en se faisant passer par un employé de Google ou Apple qu’il parvenait à récupérer les données personnelles des utilisateurs et accédait à leurs fichiers privés. L’accord passé avec le procureur, qui doit encore être approuvé par un juge, prévoit une peine de 18 mois de prison pour la violation du Compu­ter Fraud and Abuse Act. Précisons qu’il s’agit de la première condamnation pénale dans l’affaire du CelebGate !
À l’époque, en septembre 2014, les médias avaient également cité parmi les victimes présumées Avril Lavigne, Amber Heard, Gabrielle Union, Hayden Panettiere, ou encore Hillary Duff, Jenny McCarthy, Kaley Cuoco, Kate Upton, Kate Bosworth, Keke Palmer et Kim Kardashian.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

OhMag - les actus dans ta boite mail


Email address
We guarantee you to keep your privacy